UN NOUVEAU PARADIGME

Pourquoi un nouveau paradigme de la psychothérapie ?

Parce que :

•    Nous ne savons pas de quoi est constitué le psychisme
•    Nous ne connaissons pas les lois qui régissent le psychisme. Comment il se crée, se dé-crée ?
•    Nous ne connaissons pas les dénominateurs communs au corps et à l’esprit. Comment une molécule peut elle être capable de changer une représentation mentale ? Ou l’inverse !
•    Nous ne savons pas comment ces deux entités (le corps et le psychisme) fonctionnent en tandem

•    Nous ne savons pas comment nous mettons en mémoire le psychisme d’ancêtres que nous n’avons jamais rencontré.
•    Nous ne savons pas comment en désamorcer l’influence néfaste que nous détectons parfois, autre que par la mise à distance grâce à la prise de conscience
•    À partir de ces carences théoriques, comment pouvons nous concevoir un plan de traitement du psychisme ?
•    L’empirisme peut faire merveille, certaines procédures psychologiques également, la découverte du sens tout autant. Mais qu’en est il de la rigueur conceptuelle nécessaire à la reproductibilité du résultat ? Il nous faut des liens corps esprit théorisés et opérationnels.
•    Comment prédire les risques de rechute somatique ou de récidive comportementale déviante ?


Ce ne sont que quelques unes des raisons qui nous ont amenés à pousser les limites de nos cadres théoriques traditionnels concernant la définition du psychisme et de son traitement.

Si nous « traitons » le psychisme sans tenir compte de la réalité des liens qu’il entretient avec la biologie et ses fonctions, notre travail tient plus de l’incantation que d’une démarche véritablement construite.

Sortir du cadre conceptuel actuel

Pour trouver la jonction conceptuelle et concrète des approches biologique (matérialiste) et psychologique (immatérielle), il a été nécessaire de s’extraire de la perspective « psy » classique, en associant la biologie et la physique quantique à l’approche psycho dynamique traditionnelle.
En introduisant la physique quantique à notre compréhension des relations corps esprit, on apporte le tiers unificateur * (du corps et de l’esprit) grâce à la mise en évidence des informations communes au corps et au psychisme.

Pour résoudre l’exercice ci dessous, aurez vous besoin de sortir du cadre ?

L’introduction de la physique quantique dans l’ensemble des théories relatives aux liens corps esprit apporte l’axiome nécessaire à la mise en cohérence de ces deux mondes distincts et inséparables que sont le corps et le psychisme.

Les théorèmes de complétude et d’incomplétude de Gödel se trouvent parfaitement illustrés :

« Pour trouver des vérités dans un système donné, on doit pouvoir s’en extraire, et pour s’en extraire, il faut une raison qui soit capable non pas de simplement rajouter des axiomes à un système mais encore d’en créer un nouveau dans lequel l’ancienne vérité indémontrable deviendra au contraire tout à fait démontrable ».
Théorème de Gödel 1931.


Découvrez le programme de la formation 2015-2016

* Basarab NICOLESCU Le tiers inclus - De la physique quantique à l'ontologie

Ateliers Psychodr'HOM

Rechercher

A découvrir

Une nouvelle conception de la Psychothérapie à l'usage
du "Psy" et de son patient

un livre de Francis BUSSAT
en savoir plus

Conférence

Votre PSY a t'il guéri votre mère ?
une conférence et un atelier
en savoir plus

Contact : Francis BUSSAT - 06.10.76.13.54 - Agnès BUSSAT - 06.80.42.56.40