Le psychisme et la psychothérapie de l'espace quantique

Dans notre pratique nous constatons que les processus mentaux ne sont pas uniquement régis par la logique causale.
Nos représentations mentales émanent de notre biologie. Elles émergent à partir de l’état vibratoire de notre organisme, et des informations qu’il porte en lui. C’est à dire qu’elles « sortent » de notre matérialité à partir de notre état émotionnel et/ou état de santé. Un peu comme la brume qui s’élève au dessus l’étang un matin d’automne.

Une fois crée, l’événement mental reste comme « en suspension » dans cet espace, comme la brume immobile au dessus de l’eau.
L’événement mental se manifeste ou non à notre conscience et se mélange ou non au psychisme d’autres humains (l’intrication quantique). Techniquement, la désactivation de l’influence d’un événement mental sur la neurologie s’opère grâce à l’effondrement de la fonction d’onde (la caractéristique de l’information psychique portée par une onde), aboutissant à l’émergence d’un nouvel événement mental. 

Cet effondrement est provoqué par une mesure. Un thermomètre mesure la température, un hygromètre l’humidité, un mètre une distance.
Le cerveau humain « mesure », ou décrypte un événement mental.

Dans un état vibratoire émotionnellement « insatisfaisant », l’espace quantique peut s’ouvrir et permettre l’actualisation d’un autre état quantique. La « mesure » que va faire le psychothérapeute va crée un effondrement de l’état figé ou intriqué d’où va émerger une perspective réparatrice possible qui pourra aboutir à la mise en place de manière fluide et naturelle de nouveaux comportements en adéquation avec les besoins du patient, ses ressources et sa réalité sociale.

Cette nouvelle perspective n’appartient pas à la logique causale mais au « potentiel ontologique unique du patient ». À ce moment précis, on ne peut qu’envisager la probabilité d’émergence de cette ressource manquante qu’en fonction des ressources du patient et de la spécificité et compétence humaine du psychothérapeute. Est-il en mesure de d’effectuer la « mesure » qui permettra l’émergence de ce mouvement ontologique jusque là resté en sommeil ?

C’EST A CET ENDROIT QUE SE REJOIGNENT L’ART ET LA SCIENCE DU PSYCHOTHERAPEUTE.

Poser une question

  1. Nom(*)
    Merci d'indiquer votre nom !
  2. E-mail(*)
    Invalid email address.
  3. Message(*)
    Merci d'indiquer votre demande !
  4. verification anti-spam(*)
    verification anti-spam
    Erreur !
  5.   

A découvrir

Une nouvelle conception de la Psychothérapie à l'usage
du "Psy" et de son patient

un livre de Francis BUSSAT
en savoir plus

Contact : Francis BUSSAT - 06.10.76.13.54 - Agnès BUSSAT - 06.80.42.56.40